[Communiqué] Cargill : L’État du côté des coronaprofiteurs !

Communiqué de presse d’Adrien Quatennens, député du Nord

Le 14 janvier 2021

Mercredi 6 janvier 2021, les représentants du CSE de Cargill Haubourdin demandaient au Tribunal Administratif de Lille de se prononcer sur la validité de l’homologation par l’État du PSE.

Hier, malgré la mobilisation des salariés pour la sauvegarde de leurs emplois et de l’outil industriel, les Cargill ont été déboutés.

La bataille ne s’arrête pas là. La direction de l’entreprise refuse de produire les chiffres des résultats consolidés de CARGILL France. Ainsi, la réalité du motif économique des licenciements et la proportionnalité des mesures ne sont donc toujours pas démontrées. 170 emplois sont aujourd’hui menacés, et tout laisse à penser que le but visé par Cargill est l’abandon total du site.

À l’échelle mondiale, les résultats de Cargill ne servent pourtant pas la thèse d’une entreprise en difficulté. Alors que les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire s’annoncent désastreuses et que l’urgence exige de protéger notre industrie et les salariés du pays, l’État se rend complice des profiteurs de crise comme CARGILL qui licencient après avoir touché de nombreuses aides publiques.

Ne baissons ni les yeux ni les bras ! Les CARGILL ont annoncé faire appel de cette décision, et je me tiendrai à leurs côtés, ainsi que pour l’ensemble des procédures en cours et à venir.

A lire également