[Communiqué] Pas d’expulsion sans solution

Lille, 6h00 ce matin, la police procède à l’expulsion du squat dit des « 5 étoiles ». L’usage de la force ne constitue pas une solution pour celles et ceux qui fuient la guerre et la misère. Des mois que les collectifs et associations alertent. Pas d’expulsion sans solution !

Mon communiqué

Ce mardi 4 juin à 6h du matin la police a procédé à l’expulsion du squat dit “5 Etoiles” à l’angle de la rue Jean Jaurès et de la rue de Valenciennes à Lille.

Apres des mois d’inaction des pouvoirs publics et alors qu’aucune solution pérenne n’a été formulée pour les 200 exilés vivant sur le site malgré nos alertes et interpellations avec les collectifs, associations et organisations politiques concernant la situation sanitaire sur place, la préfecture du Nord a décidé de passer en force et la mairie de Lille ferme les yeux.

Alors qu’une audience devait avoir lieu ce jeudi 6 juin, nous dénombrons à l’heure actuelle au moins 5 interpellations de militants du droit au logement et les occupants du squat semblent condamnés à la rue ou à la rétention administrative.

Plutôt que de criminaliser celles et ceux qui fuient la guerre et la misère, la France s’honorerait en proposant un accueil humain digne à ces exilés.

L’usage de la force ne constitue en aucun cas une solution raisonnée à cette situation d’urgence sanitaire.

A lire également

Leave a Comment