«La France n’est pas une start-up que l’on “manage”» – entretien Médiapart

Par Pauline Graulle – 22 août 2019

Le nouveau coordinateur de La France insoumise détaille à Mediapart les principaux chantiers qu’il veut conduire à la tête du mouvement. Les Insoumis, réunis à Toulouse du 22 au 25 août pour leur université d’été, devront aussi apprendre à vivre avec un JeanLuc Mélenchon en retrait.

Une nouvelle ère s’ouvre-t-elle à La France insoumise (LFI) ? En cette rentrée politique, la formation créée par Jean-Luc Mélenchon entend en tout cas se présenter sous un nouveau jour. Adrien Quatennens, nommé coordinateur du mouvement en juin dernier, a accordé une longue interview à Mediapart.

À 29 ans, le jeune député du Nord doit relever un défi de taille : remettre sur les rails une France insoumise en crise. Sérieux, consciencieux, affable et apprécié des militants, Adrien Quatennens mettra, à n’en pas douter, beaucoup de cœur à l’ouvrage.

Mais il ne faut pas se méprendre : le Lillois a beau faire preuve d’un flegme et d’une réserve à l’opposé du tempérament tempétueux de Jean-Luc Mélenchon, pas une feuille de papier à cigarette ne les distingue sur le fond. Si l’ancien candidat à la présidentielle a pris du champ – il ne se rendra d’ailleurs par aux AMFiS, les universités d’été, qui s’ouvrent à Toulouse ce jeudi 22 août –, il peut ainsi compter sur son « sherpa » pour lui garder, quoi qu’il advienne, une place de choix au sein du mouvement.

En attendant, Adrien Quatennens revient volontiers sur les sujets qui ont occupé les vacances et qui rythmeront les mois à venir : la violence politique et sociale, la mobilisation contre la réforme des retraites ou la privatisation d’Aéroport de Paris, la PMA…

Pour lire l’intégralité de l’interview rendez-vous sur le site de Médiapart

A lire également

Leave a Comment