Macron sur Europe 1 : De Jupiter à Tartuffe l’imposteur, il n’y a qu’un pas !

Alors qu’il applique avec zèle les pires directives libérales de la Commission Européenne et qu’il décide seul d’appliquer les pires traités de libre-échange, Macron s’en va ce matin critiquer à la radio « l’Europe ultra-libérale » !

Il poursuit ses invocations mystiques du genre « l’Europe qui protège » sans dire qui elle protège. Telle qu’elle fonctionne aujourd’hui, oui l’Europe protège. Elle protège les plus gros pollueurs, les multinationales et les détenteurs de capital. Ce que Macron refuse de voir, c’est que c’est bien l’Union Européenne elle-même qui rend l’Europe détestable aux yeux des peuples et les fait fuir. Ce sont les politiques libérales comme celles qu’il mène en France qui accouchent de résultats du type Brexit ou extrême-droite.

Macron dit craindre la guerre mais propose de créer « une armée européenne » ! Pour se défendre contre quoi ? Contre qui ? L’Europe de la défense c’est l’Europe de la guerre. Nous voulons la paix. Macron dit avoir gagné la bataille du travail détaché ! C’est beau mais c’est faux : les cotisations sociales restent payées dans le pays d’origine et le dumping social peut donc continuer. Macron le sait mais ne le dit pas.

Il doit encore nous démontrer en quoi l’augmentation des taxes sur le carburant sans offrir d’alternatives comme les transports en commun gratuits sont efficaces et nous expliquer pourquoi, par exemple, il ne taxe pas davantage les plus gros pollueurs industriels et les transporteurs. L’augmentation des taxes sur le carburant sert d’abord à financer les exonérations fiscales aux entreprises et les cadeaux aux riches ! Macron est plus Président des riches que Champion de la terre !

Remettons les choses en place : Alors que l’urgence climatique exigerait que l’on respecte la règle verte et que l’on engage la planification écologique, l’action écologiste de Macron se résume pour l’essentiel à l’interdiction des touillettes en plastique !

Conclusion : vivement le mois de mai 2019 et son référendum « Macron, stop ou encore ? ». Pour voter aux élections européennes, inscrivez-vous sur les listes électorales !

A lire également

3 Thoughts to “Macron sur Europe 1 : De Jupiter à Tartuffe l’imposteur, il n’y a qu’un pas !”

  1. […] Même réaction chez le député Insoumis Adrien Quatennens. “Alors qu’il applique avec zèle les pires directives libérales de la Commission Européenne et qu’il décide seul d’appliquer les pires traités de libre-échange, Macron s’en va ce matin critiquer à la radio ‘l’Europe ultra-libérale'”, n’en revient pas l’élu du Nord sur son blog. […]

  2. maxime vivas

    Les touilettes en plastique ET les pailles en plastique. Soyons justes.

  3. Les touillettes en plastique ET les pailles en plastique. Soyons justes.

Leave a Comment