Question au gouvernement sur les moyens alloués aux services “Prévention” des CARSAT

Moyens alloués aux services « Prévention » des CARSAT

 

Monsieur le Député Adrien Quatennens appelle l’attention de Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, sur les moyens alloués aux services « Prévention » des CARSAT.

 

La baisse drastique du budget de fonctionnement prévue par le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS voté en décembre 2017), ainsi que par les contraintes organisationnelles imposées par l’Etat lors des négociations sur les contrats d’objectifs de gestion (COG) obligent les CARSAT à se réorganiser afin de s’adapter aux moyens alloués.

 

Ainsi, à la CARSAT des Pays de la Loire, consigne a été donnée aux agents des services Prévention (Contrôleur de Sécurité et Ingénieurs-Conseils) de choisir les entreprises cibles des programmes de prévention en tenant compte de l’éloignement géographique. C’est-à-dire, que les entreprises à forte sinistralité seront exclues des contrôles du fait de leur éloignement géographique.

 

Chaque année, 800 salariés décèdent au travail soit par les conséquences d’un accident du travail soit d’une maladie professionnelle. Indubitablement, la prévention des risques professionnels doit être une priorité pour le gouvernement. Par ailleurs, les CARSAT ont une mission de service public. Elles se doivent par conséquent, d’agir dans les entreprises sur tout le territoire.

 

Prévenir les accidents du travail et promouvoir l’amélioration des conditions de travail sont au cœur de la Branche AT/MP, au bénéfice des salariés et des entreprises. Cependant, Les moyens actuels dont disposent les services « Prévention » ne permettent de visiter chaque année que 5% des entreprises. Il faut ajouter que le gouvernement via la Ministre du Travail a affiché des objectifs d’amélioration des conditions de travail et de prévention des accidents du travail et maladies professionnelles inscrits dans le Plan Santé au Travail 3, objectifs qui ne peuvent être atteints qu’en se donnant les moyens nécessaires.

 

C’est pourquoi, Monsieur le Député Adrien Quatennens demande à Madame la ministre de la Santé Agnès Buzyn, quelles sont les mesures qu’elle entend mettre en place pour que les services Prévention puissent continuer à intervenir dans chaque entreprise le nécessitant afin de garantir la santé et la sécurité de tous les travailleurs du pays.

 

A lire également

Leave a Comment