[Question écrite] Pollutions industrielles et manquements des dispositifs contre les drames sanitaires

M. Adrien Quatennens alerte M. le ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire sur les pollutions industrielles et l’absence de dispositif adéquat.

Le 15 octobre 2018, le département de l’Aude était ravagé par des inondations sans précédent au bilan extrêmement lourd : 15 décès, 28 000 sinistrés, des communes entières à reconstruire. Au-delà du traumatisme un scandale sanitaire et environnemental a refait surface. Celui d’une pollution irréversible à l’arsenic.

Abandonnée par l’exploitant en 2004, l’ancienne mine d’or de Salsigne est depuis lors laissée à l’état de friche, et les millions de tonnes de déchets générés par cette activité y ont été abandonnées. Des quantités importantes d’arsenic, de cyanure et de métaux lourds sont toujours en attente de traitement.

Aucune réponse à la hauteur n’a été apportée et seul l’enfouissement a été entrepris. Deux collines artificielles ont été créées, modifiant pour toujours le paysage, sans pour autant apporter de solution satisfaisante. L’étanchéité du dispositif été garantie pour 50 ans alors-même que la nocivité de ces substances se compte en milliers d’années. Or, même cette garantie n’a pas été respectée puisque rapidement les riverains ont alerté sur les fuites importantes.

Les inondations d’octobre dernier ont aggravé ce phénomène puisque les pluies torrentielles ont emporté des morceaux entiers de ces collines et la crue a largement répandu cette pollution sur les terres. Le gouvernement n’a pris aucune disposition suffisante pour garantir la sécurité des populations et permettre la dépollution du site. Les effets sanitaires de telles substances sont pourtant évidents : augmentation des risques de cancers et risque accru de dermatose notamment.

Monsieur le Député interroge donc monsieur le Ministre sur les mesures qu’il compte prendre urgemment pour dépolluer ce site et qu’il entend mettre en place pour permettre d’éviter ces drames dans d’autres sites à l’avenir.

A lire également