SRADDET : Un schéma régional inadapté et écocidaire

Depuis le 16 septembre et jusqu’à ce mercredi 16 octobre 2019, les citoyennes et les citoyens des Hauts-de-France étaient invités à exprimer un avis sur le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) qui fixe les grandes orientations pour l’avenir de la Région. Passé sous les radars de beaucoup d’observateurs et difficilement appropriable pour l’ensemble des citoyens, les visions et les objectifs qui y sont portés seront pourtant obligatoirement intégrés dans l’ensemble des schémas directeurs locaux.

Les associations regroupées au sein de la Commission Aménagement du Territoire de la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités (MRES) ont déposé un avis qui tranche avec l’optimisme aveuglé de la Région. Ainsi, non seulement ce document ne répond-il pas aux enjeux de l’urgence climatique et sociale, mais il serait facteur d’aggravation d’une situation déjà critique : « alors que notre région a des indicateurs de retard accusé dans de nombreux domaines environnementaux (forêt, eau, qualité de l’air, pollutions, santé…) ce schéma peut aggraver la vulnérabilité des écosystèmes régionaux, il est écocidaire ».

Urbanisation non maîtrisée, accélération de l’artificialisation des terres agricoles et naturelles, intensification de la métropolisation au profit des agglomérations de Lille et d’Amiens et au détriment des campagnes, absence d’ambition pour les énergies alternatives… L’ensemble des mesures préconisées dans ce document mettent en danger l’écosystème régional et la santé des habitants.

Nous invitons le Conseil Régional des Hauts-de-France à revoir sa copie dans les meilleurs délais afin qu’il soit conforme à l’intérêt général des habitants de notre Région.

Adrien QUATENNENS, Ugo BERNALICIS
députés du Nord

François RUFFIN
député de la Somme

A lire également

Leave a Comment