[Communiqué] Prime Véran : “Pour tout le monde !”, vraiment ?

J’apprends avec stupéfaction que le gouvernement envisagerait de ne pas compter les départements du Nord et du Pas-de-Calais dans la liste des 30 départements les plus touchés par l’épidémie de Covid-19 et dans lesquels une prime le 1500 € sera versée aux soignants de l’hôpital public.

Cette différence de traitement serait injustifiable, au regard de l’engagement sans faille des personnels hospitaliers dans la lutte contre l’épidémie, et compte tenu de la solidarité dont ont fait preuve les différents établissements de la Région Hauts-de-France dans la prise en charge des patients atteints du Covid-19.

Les personnels de l’hôpital public me font part de leur incompréhension et de leur colère, alors que la semaine dernière encore le ministère de la Santé affirmait que « tous les agents travaillant à l’hôpital dans la trentaine de départements les plus touchés par l’épidémie recevraient une prime de 1500 €, versée quel que soit le statut ou le métier considéré », et que rien ne laissait présager que le Nord et le Pas-de-Calais en soient exclus.

Comble de l’indécence, le projet de décret prévoirait la possibilité notamment pour les directeurs des centres hospitaliers se situant dans ces départements les plus touchés de réduire la prime de 1500 € à 500 € pour certains services ou agents. Ceci introduirait une inégalité de traitement inacceptable entre personnels et entre établissements à la seule discrétion des directions de ces derniers.

Je demande à ce qu’Olivier Véran clarifie la situation dans les meilleurs délais, et je rappelle que la France insoumise propose un plan de recrutement massif, des revalorisations salariales et des garanties statutaires pour l’ensemble des personnels de l’hôpital public.

Adrien Quatennens
député du Nord
coordinateur de la France insoumise

A lire également