Personnes en situation de handicap : Permettre l’accessibilité partout !

 Je participe cet après-midi en Commission des Affaires Sociales à l’Assemblée Nationale à l’audition de Madame Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes en situation de handicap. Après l’intervention de mon collègue Jean-Hugues Rateron sur l’Allocation Adulte Handicapé, j’ai interrogé la ministre sur la question de l’accessibilité :
“Madame la Ministre,
Le plan de lutte contre les obstacles au travail et dans les espaces publics a été trop de fois repoussé.
La prise en compte du handicap est trop souvent reléguée au second plan et noyée dans d’autres considérations.
Le handicap est le fruit d’une situation entre les individus et leur environnement contrairement à l’idée qui voudrait que ce soit une caractéristique personnel des personnes concernées.
La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 affirme que “Les Hommes naissent libres et égaux en Droits.”
Parmi les droits fondamentaux de tout citoyen, il y a la liberté de circuler avec une autonomie maximale.
Pour garantir ce droit aux personnes en situation de handicap, il est nécessaire de lutter contre les obstacles quotidiens et environnementaux, quelle qu’en soit la nature.
Or, l’ordonnance du 26 Septembre 2014 prise sous François Hollande a remis en cause le peu d’acquis en la matière en procédant à un retardement des délais de mise aux normes des établissements publics et en multipliant les possibilités de dérogations de convenance. Un recul qui poursuit celui de la loi de Février 2005.
Il y a urgence, Madame la Ministre, à permettre l’accessibilité partout. Pour atteindre cet objectif “0 obstacle”, il ne faut tolérer aucune entrave et inclure l’accessibilité des transports.
Qu’allez-vous faire pour faire respecter la loi en la matière ?”

A lire également

4 Thoughts to “Personnes en situation de handicap : Permettre l’accessibilité partout !”

  1. Jacques-Henry Borg-Florentin

    Bonjour
    Merci pour vos comptes rendus d’intervention qui permettent au lecteur de mieux comprendre (une partie) de votre action de député. Quel dommage pourtant de ne pas associer aux questions posées les réponses qui leur sont apportées !
    cordialement
    jhbf

  2. Jean-Hugues Rateron > Ratenon
    Sinon : Merci à Vous Chers Chères Député-e-s Insoumis-es <3
    Je ne suis point en fauteuil roulant, mais mon handicap fait tout de même que tous les lieux ne me sont point toujours accessibles.

  3. mslcc44

    Oui Adrien, ne la lâche pas sur cette question.
    L’argumentation a trop peu souvent mis en avant l’éthique.
    Soutien et encouragementS.
    Marc (circo2 nord)

  4. Moisan Jacques

    De retour de vacances, j’ai pris connaissance de votre intervention “motion de rejet préalable” loi Travail. Bravo ! Continuez !
    savez-vous que la loi travail de janvier 34 en Allemagne a liquidé les conventions collectives arrachées sous la république de Weimar en prétendant faire de l’entreprise le lieu du “bien commun” par excellence ? .
    J. M syndicaliste CGT FO Nantes Instit retraité

Leave a Comment