[Question au gouvernement] Arrêt de la production de pompes à insuline implantables

M. Adrien Quatennens attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur l’arrêt de fabrication des pompes à insuline implantables Medtronic.

En France, environ 250 personnes diabétiques souffrent d’une forme atypique, caractérisée par une insulino-résistance sous-cutanée. Pour ces patients, les traitements sous-cutanés habituels (injections et pompes externes) ne sont pas adaptés : ils provoquent entre autre des brûlures et des infections aux points d’insertions des cathéters.

Jusqu’alors, ces patients bénéficiaient d’un dispositif médical mis en place et produit par Medtronic, leader dans le domaine. L’entreprise a, pour des motifs exclusivement financiers, décidé en 2019 d’interrompre la production de ce dispositif et d’en promouvoir un autre, inefficace pour ces cas précis.

Selon les associations et collectifs engagés et spécialisés sur le sujet, notamment le Collectif des diabétiques implantés, deux sociétés développent des pompes implantables : BaatMedical et PhysioLogic Devices. Leurs travaux sont suspendus faute de fonds.

Depuis deux ans, aucune solution concrète n’est offerte pour relancer la production de tels dispositifs. Malgré plusieurs tentatives de prise de contact, les associations et collectifs regrettent le manque de mobilisation des services de l’État sur le sujet.

Monsieur Quatennens demande donc à monsieur le ministre de bien vouloir lui préciser les mesures qu’il entend prendre pour favoriser la production des pompes à insuline implantables.

A lire également