[Question au gouvernement] Pourquoi supprimer le module sur les violences faites aux femmes à l’INTEP ?

M. Adrien Quatennens attire l’attention de Mme la ministre du travail sur la suppression du module de formation visant à combattre les violences sexistes et sexuelles.

Au mois de novembre dernier l’INTEP, Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, a rompu le contrat le liant au réseau de formation « Violences faites aux femmes au travail » dans le cadre de
l’enseignement dispensé aux élèves inspecteurs du travail.

Alors que, comme le révèle l’étude publiée récemment par l’IFOP, 6 femmes sur 10 sont confrontées à des violences sexistes ou sexuelles au cours de leur carrière professionnelle, l’absence de module
d’enseignement consacré à ces questions n’est pas compréhensible.

Il est en effet indispensable de maintenir un enseignement de qualité sur ces violences, leur prévention et leur détection dans le cadre de la
formation des futurs inspecteurs du travail. Ces inspecteurs seront pour beaucoup les premiers interlocuteurs de nombreuses femmes confrontées à ces violences. La lutte contre les violences faites aux femmes ne saurait se satisfaire de paroles et de grenelle.

Des mesures de sensibilisation, de prévention, de lutte, d’accompagnement et de sanction doivent être prises.

Monsieur Quatennens demande donc à madame la ministre d’intervenir afin que l’enseignement au sein de l’INTEP puisse sensibiliser et former les élèves à ces sujets.

A lire également