[Question au gouvernement] Reconnaissance de la fibromyalgie comme affection de longue durée

  M. Adrien Quatennens appelle l’attention de  M. le ministre des solidarités et de la santé sur la reconnaissance de la fibromyalgie comme affection de longue durée.

  La fibromyalgie est une maladie dont la douleur chronique est le symptôme principal. Les autres symptômes (fatigue, perturbation du sommeil, …) diffèrent d’un patient à l’autre et évoluent au fil du temps. Les personnes en souffrant décrivent des douleurs insupportables et handicapantes dans les gestes quotidiens. D’autant plus que les antalgiques habituels ne sont pas toujours efficaces.

Elle touche plus de 2 millions de personnes en France, dont 80% de femmes. Et prioritairement les classes populaires.

A l’occasion du rapport public de l’INSERM, le ministre a déclaré le 8 octobre 2020 vouloir « mieux informer et sensibiliser sur la fibromyalgie, améliorer le diagnostic et la prise en charge des patients, favoriser les projets de recherche sur la douleur et la fibromyalgie ». A ce jour, la demande principale et légitime des personnes en souffrant n’a toutefois toujours été entendue : reconnaître cette malade comme affection de longue durée (ALD).

La fibromyalgie remplit les critères de la reconnaissance comme ALD : traitements quotidiens sur une période supérieure à six mois et traitements particulièrement coûteux. La reconnaissance comme ALD semble d’autant plus nécessaire que, profondément invalidante, elle rend incapables de travailler normalement les personnes en souffrant, accroissant leur précarité. 

  Monsieur Quatennens interoge donc le ministre sur les mesures qu’il entend prendre pour enfin donner suite à cette demande de reconnaissance de la fibromyalgie comme affection de longue durée.

A lire également

Leave a Comment