[Question au gouvernement] Revalorisation professionnelle et salariale des SSIAD

M. Adrien Quatennens appelle l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) de Paris.

Les 800 SSIAD de Paris sont un maillon essentiel de l’accès aux soins des Parisiens en situation de dépendance ou en situation de handicap : plus de 4 000 personnes en bénéficient.

La crise sanitaire que nous avons traversée nous l’a montré : en première ligne, et effectuant des missions impérieuses, les SSIAD ne sont, comme de nombreuses autres professions, pas reconnus à leur valeur. Manque de matériel et de moyens, surcharge de travail, conditions de travail dégradées et manque criant de moyens humains sont le quotidien de ces professionnels.

Malgré cela, les SSIAD ont été exclus de toute revalorisation salariale à l’occasion du Ségur de la Santé. Cette décision du ministère aggrave la fuite des personnels, épuisés et mal payés.

Pourtant, les besoins sont accrus : les personnes âgées ou en situation de handicap doivent pouvoir être correctement prises en charge au quotidien. Les SSIAD sont un maillon indispensable de cette prise en charge et ils doivent être reconnus au même titre que leurs collègues en établissements hospitaliers ou en Ehpad.

Monsieur Quatennens interroge donc monsieur le ministre sur les mesures qu’il entend prendre pour permettre la revalorisation professionnelle et salariale des SSIAD.

A lire également