[Question au gouvernement] Urgence d’un vrai plan pour sauver l’hôpital public

M. Adrien Quatennens alerte Mme Agnès Buzyn ministre des solidarités et de la santé sur la situation alarmante de l’hôpital public.

L’hôpital public craque de tous côtés et s’il ne s’effondre pas, c’est grâce au dévouement des personnels soignants. Ceux-ci sont à bout.

Le 14 janvier dernier, un millier de chefs de service ont démissionné de leurs tâches administratives. Cet évènement inédit témoigne du manque criant de moyens alloués à l’hôpital public. Depuis, les actions se sont multipliées pour alerter le gouvernement et l’opinion publique.

En effet, le « plan » présenté par la ministre de la Santé est très clairement insuffisant. 300 millions d’euros en 2020, après avoir imposé une cure d’austérité intense depuis 2017. Les soignants estiment leurs besoins à 1,3 milliard d’euros dès cette année.

Cette somme devrait être allouée à l’augmentation des effectifs et à la réouverture de lits, à la rénovation d’établissement et à l’augmentation des salaires des personnels soignants. Ces propositions ont été portées par l’ensemble des organisations représentants les personnels et défendues par les députés insoumis. La ministre n’en a pas tenu compte.

Aussi, monsieur Quatennens demande à madame la ministre de réviser d’urgence son « plan » et d’y allouer enfin les moyens nécessaires

A lire également