[Question écrite] Sur la prise en charge des enfants atteints de troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

M. Adrien Quatennens attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la prise en charge des enfants atteints de troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Le TDAH est un trouble neurodéveloppemental complexe et invalidant dans les sphères familiale, sociale, scolaire et professionnelle. Selon la Haute Autorité de Santé (HAS), entre 135 000 et 169 000 enfants de 6 à 14 ans sont concernés par ces troubles (inattention, impulsivité, hyperactivité motrice et/ou verbale).

De plus, un retard de diagnostic ou une absence de prise en charge peut conduire à une aggravation des troubles, ce qui est souvent le cas en raison de la méconnaissance de ces pathologies. Les prises en charge existantes recommandées par la HAS ne sont par ailleurs pas ou seulement faiblement remboursées par la sécurité sociale.

Les parents concernés sollicitent le déblocage de fonds pour les prises en charge non remboursées par la Sécurité sociale, des moyens supplémentaires pour les Centres Médico-psychologiques afin de réduire les délais d’attentes de prises en charge, l’inscription de ces troubles à la liste des Affections de Longue Durée (ALD), ainsi qu’une meilleure formation des personnels médicaux et éducatifs.

M. Quatennens demande de quelle manière Mme la ministre entend donner suite à ces revendications.

A lire également